Agir sur soi

Les préceptes de vie abondent sur la toile et dans les magazines. Mais il ne suffit pas de les lire et de les approuver du bout des lèvres pour qu’ils agissent. Il faut les critiquer et en penser toutes les implications pour s’en persuader. Puis il convient de se les répéter souvent en situation, de les ruminer, les assimiler, les incorporer, en faire notre substance. C’est à cela que tendaient les exercices spirituels des écoles philosophiques antiques. Faute de quoi, ils glissent sur nous comme de l’eau sur les ailes d’un canard. Ce n’est qu’à ce prix que nous pouvons commencer à nous transformer nous-même, ce qui devrait être la première des tâches.