26 février 2018

Conversion du regard Il n’est pas un lieu fréquenté par les touristes qui n’ait abandonné son authenticité pour s’adapter à l’idée que l’on s’y fait de ce que veulent voir les visiteurs. La boutique à souvenirs y remplace les humbles objets du quotidien par des bibelots flambant neuf. D’un autre côté, le tourisme nous incite à mettre en valeur les traces de notre passé, à les proposer au monde. Il met à notre portée des trésors qui, dans les moindres recoins de la Terre, étaient autrefois réservés à une élite d’aventuriers et... [Lire la suite]
Posté par Christian Pastre à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2018

Nouvelles vagues Lorsque les moyens d’information ne sont pas suffisants pour mettre au jour les faits avec précision, dans les temps anciens chez nous ou encore actuellement dans les pays pauvres, des vagues de rumeurs submergent les esprits. Les émotions déclenchées par ces déferlantes sèment le discrédit sur leur passage. Elles peuvent aller jusqu’à susciter des lynchages et des massacres. Dans le monde moderne, celui du progrès technique, la concurrence entre les médias et les réseaux sociaux favorise le déferlement des rumeurs... [Lire la suite]
Posté par Christian Pastre à 17:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2018

Au bal des ego La médiamanie multiplie les occasions offertes aux ego de compenser leur insignifiance. L’avocat se fait un nom en salissant à grand bruit la victime, le timide vitupère contre le pour sur la toile, le politique s’oppose à grand fracas, en tonitruant aussi bruyamment qu’il approuvait hier et qu’il encensera demain. Les ego, prêts à tout pour jouir de l’éclairage fugitif d’un moment de notoriété, se servent de la cause qu’ils croient servir pour se presser au devant de la scène, sur la photo, en haut de l’affiche, dans... [Lire la suite]
Posté par Christian Pastre à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2018

Amour vrai Pascal prétend que nous n’aimons que des qualités secondaires, pas l’essentiel de l’être aimé. L’amour véritable n’irait qu’à Dieu. Enlevons Dieu qui n’a pas besoin de notre amour, il nous reste une lumière vacillante qui éclaire et réchauffe un autrui changeant. Comme un reflet de lumière divine ?
Posté par Christian Pastre à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2018

Du calme ! Ce matin, dans la pâleur bleue du jour naissant, la lune s’attarde. Elle n’a cure de l’information continue, de la frénésie des réseaux sociaux, de la bousculade des fake news. Elle semble nous dire : je suis née il y a bien longtemps et quand je mourrai, vous aurez disparu depuis des  millions d’années…
Posté par Christian Pastre à 08:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]