06 décembre 2017

Sacré bonheur ! Le christianisme avait installé le bonheur dans le ciel. Mais il s’y ennuyait.
Posté par Christian Pastre à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2017

Naturel Pas un jour sans que les « informations » accusent l’ordre naturel de la vie. Aux inondations, aux tempêtes de vent de mer ou de neige, aux avalanches et au gel, succèdent les printemps trop précoces et les canicules désastreuses. Quand règlerons-nous enfin la nature selon nos vœux ? Mais que deviendrions-nous, privés du principal objet de nos plaintes ?
Posté par Christian Pastre à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2017

La liberté du poisson dans l’aquarium Mon poisson rouge, comme il voit toute la pièce à travers sa vitre, croit qu’il se déplace librement dans l’espace entier de mon salon. Nous ne voyons pas que nous sommes déterminés à penser ce que nous pensons et à vouloir ce que nous voulons par notre temps, notre éducation, notre culture, notre passé, le dosage de nos hormones. Nous ne percevons pas la vitre de notre aquarium parce qu’elle est à l’intérieur de nous. Mais le poisson, lui au moins, il ne fait pas le malin…
Posté par Christian Pastre à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2017

Sous les projecteurs Nous ajoutons sans cesse des commentaires au réel et les écrans les démultiplient à l’infini. Une logorrhée assourdissante qui fait de l’ombre à ce qu’elle prétend éclairer.
Posté par Christian Pastre à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2017

Que fait-on quand on fait l’amour ? Faire l’amour avec amour nous emporte et nous comble à la fois. Le désir, tant qu’il n’est pas assouvi, se sublime en élan amoureux. Pour répondre à cet élan, les corps se rapprochent. Leur contact intime déclenche des sensations accompagnées d’émotions intenses qui renforcent le sentiment amoureux. Cet élan nous conduit à nous abandonner au partage des jouissances les plus profondes. Le sentiment sublimé retourne ainsi à la source physique du désir. Un cercle vertueux qui nous relie et nous... [Lire la suite]
Posté par Christian Pastre à 08:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2017

Des jours difficiles Certains jours, il devient presque impossible de conserver la sérénité nécessaire au bonheur. Au petit déjeuner, une émission de radio sur la disparition inexpliquée d’un avion. Dans le journal, l’entre-deux tours d’une élection qui dévoile un monde politique empêtré dans les contradictions et le double langage. La crise. Le chômage. En plus, il pleut à verses et il faut allumer la lumière en plein jour. Que faire dans des moments pareils ? Regarder des oiseaux s’agiter dans la gouttière ? Passer sa... [Lire la suite]
Posté par Christian Pastre à 08:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2017

Pauvres de nous… Je ne crois pas en Dieu mais je crois que ceux qui y croient me ressemblent. Ils essaient de se faire une idée avec les moyens limités de leur esprit et à l’aide de ce qui a été pensé avant eux. Pas de quoi « faire cuire un homme tout vif », comme l’écrivait Montaigne…
Posté par Christian Pastre à 08:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2017

Vies Les pavés humides luisent au soleil du matin. Une femme, drapée dans sa beauté modeste, fait claquer ses talons. Elle regarde droit devant elle. Son visage est impénétrable. Pensive ? Soucieuse ? Vers où marche-t-elle ? Qui est-elle ? Elle disparaît à l’angle de la rue. D’autres personnes passent sans s’arrêter.
Posté par Christian Pastre à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2017

Á l’écoute des cordes vibrantes du corps En dehors du cerveau, s’il y a un lieu où l’unité du corps et de l’esprit se manifeste, c’est bien l’espace de la parole et de la voix. Les idées s’y matérialisent dans des vibrations de cordes vocales et des mouvements de bouche. Le chant ainsi produit peut aller jusqu’à suggérer le surnaturel tout en déclenchant, dans notre corps, des vagues d’émotions irrésistibles.
Posté par Christian Pastre à 08:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2017

Contemplation Marcher, contempler. Contemplation d’autant plus délectable qu’elle est fugitive.  
Posté par Christian Pastre à 09:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]