22 juillet 2017

Instant de plage Les enfants consacrent toute leur attention à vider des seaux de leurs bras graciles. Se sentant observées, de jeunes beautés marchent entre les corps allongés avec une nonchalance de statue grecque. Des corps rendus modestes par la vie se hâtent entre les vagues et l’abri des serviettes. Un bruissement de vie joyeuse et lasse s’étale au dessus du sable, recouvrant par moments le ronronnement paisible de la mer bienveillante.
Posté par Christian Pastre à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2017

La simple existence La richesse que je recherche ne se possède pas. En jouissant de ma présence au monde, je n’enlève rien à personne.
Posté par Christian Pastre à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2017

Notoriété « Je suis surtout connu pour ma notoriété », aurait déclaré Andy Warhol. Rien à ajouter !
Posté par Christian Pastre à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2017

Matin de mer Le soleil se contemple dans les miroirs de la mer maternelle. Des cris d’enfants en joie, le murmure des corps exposés, sont absorbés dans le sable mouillé par les coups de langue de la mer. Des baigneurs courent dans l’eau en s’éclaboussant de gouttes de lumière. Dans l’air vibrant au dessus des membres alanguis, l’Afrique salue d’un battement d’ailes.
Posté par Christian Pastre à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2017

  Paradis immanents. Dans le taoïsme et l’hindouisme tantrique, la sexualité est considérée comme un moyen privilégié de s’intégrer au Tout matérialisé dans la fusion des corps.
Posté par Christian Pastre à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2017

Marcher sur ses deux jambes De l’Antiquité jusqu’au siècle des Lumières, le humains ont considéré que le bonheur était lié à la sagesse, qu’il dépendait plus de la vie intérieure que des conditions extérieures. Les Lumières, le marxisme, le libéralisme ont orienté la recherche du bonheur vers l’extérieur, la société, les conditions matérielles. Depuis nous marchons sur une seule jambe à la recherche du bonheur. Nous oublions que sans la sagesse pour limiter nos désirs et nos craintes, aucune société, aucune condition matérielle ne... [Lire la suite]
Posté par Christian Pastre à 16:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juillet 2017

Chut ! Tout ce qui vit fait du bruit, certes. Mais, en plus, nous nous laissons volontairement étourdir par un flot de paroles et de musiques que nous entendons sans les écouter vraiment. Dans ce brouhaha incessant, nous ne percevons plus les murmures de nos proches ni les voix de la nature. N’est-il pas temps de remettre en vigueur une éducation au silence ?
Posté par Christian Pastre à 09:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2017

Incertitude Au début, ne connaissant rien, on est sûr de tout. Puis vient le doute devant la complexité du réel. Certains replongent dans l’évidence comme dans une eau bienfaisante. D’autres ont le courage d’affronter l’inconfort de l’incertitude.  
Posté par Christian Pastre à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juillet 2017

Quand le temps va… Marchant dans la même ville depuis longtemps, je vois les beautés s’affirmer, mûrir, et se faner. Les générations se succèdent et nous poussent vers l’invisibilité de la vieillesse. Vieillesse couleur de muraille aux yeux des jeunes gens.
Posté par Christian Pastre à 08:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2017

Richesse Penser, sentir, aimer, se souvenir : trois chemins convergents vers le bonheur.
Posté par Christian Pastre à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]